Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

battuta - et de cent!

Cent articles en neuf mois, ça fait un peu plus de dix par mois et deux/trois par semaine. Ah, si j’avais remplacé ça par des séances au fitness de Ramallah, je serais déjà Mister Proper au lieu de Mister Hommos, comme m’appelle tendrement ma compagne....

Lire la suite

Les lames de Haydarpaşa

Les lames de Haydarpaşa

Gare de Haydarpaşa, Istanbul, vieille de cent ans, vertèbre sur cette longue épine dorsale scoliotique qu'on appela la Baghdad Bahn. Dans tous les endroits du monde où passe un rift, les secondes sont des big bangs. Je pense à une goutte d'eau tombant...

Lire la suite

Le passage des rapides

Le passage des rapides

Je suis bien inspiré de prendre, ce matin, le train Tardieu avec Jalel el-Gharbi. Cette véranda où je me trouve et que traverse le soleil du petit matin à Ramallah, un soleil automnal avec ses rayons obliques, n'est pas sans évoquer, de par son espace...

Lire la suite

Il était charpentier

Il était charpentier

Devant l’Eglise du Saint-Sépulcre, ce vendredi après-midi, il était peu avant quinze heures mais c’était un pur hasard. Il y avait là tant de casquettes agitées en l’air, de guides rejouant la descente de la croix en deux temps, trois mouvements, de pieuses...

Lire la suite

Capacity-Building

Capacity-Building

En temps de crise on ouvrait jadis les entrailles des animaux ou observait le vol des oiseaux pour en déduire si la pâte de l’avenir était faite de bon augure. Si je suivais mon instinct et disséquais cette chatte qui tout les matins diminue de moitié...

Lire la suite

rababecchia, rababecchia!

Le petit ange et moi étions assis dans la cuisine quand une voiture montée d’un haut-parleur passa dans la rue, crachant des mots pour moi inintelligibles. Je savais que le Für Elise annonçait les barbes à papa, mais là j'ignorais de quoi il s'agissait....

Lire la suite

La cité du soleil

La cité du soleil

...et sur la route du retour l'avion survole Athènes, puis les Cyclades, petit trait qu'il est dans le ciel bleu, stratus aviaticus devenant maritimus, sillon blanc laissé par un bateau volant, d'ìle en île, justement. En route pour l'aéroport de Melbourne...

Lire la suite

My Sugardough

My Sugardough

Vito, le coiffeur, me parle en italien de la blessure de Buffon, grande Buffon. Il n’en aura que pour une semaine, me dit-il, confiant, avant d’ajouter : dans le quartier, il y a beaucoup d’italiens, mais, occhio però, attention ! tous ne sont pas pour...

Lire la suite

Singapour, retour

D'un cote de la vitre l'A380 repose, accoste au terminal 3. De l'autre cote, on trouve la petite salle de "Shiatsu Massage". Un vieil homme se fait triturer les bras et le dos, la tete enfoncee dans un coussin. Il interrompt tout pour repondre a un coup...

Lire la suite