La cité du soleil

Publié le par battuta


...et sur la route du retour l'avion survole Athènes, puis les Cyclades, petit trait qu'il est dans le ciel bleu, stratus aviaticus devenant maritimus, sillon blanc laissé par un bateau volant, d'ìle en île, justement.

En route pour l'aéroport de Melbourne nous croisâmes la rue d'Héliopolis, sorte d'impasse menant à une maison de briques rouges.

Je mis un moment à comprendre qu'il y avait là un autre souvenir, un autre chant, celui d'une rue de Ramallah, cité du soleil, où cinq jeunes femmes en robe, cheveux dénoués, avaient reçu, ce matin-là, de plein fouet le premier rayon.

Publié dans Moyen-Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article