Pour une paire de chaussures

Publié le par battuta

Avez-vous jamais entendu parler du rouleau de cuivre de Qumran ? Il fut retrouvé au même endroit que les parchemins de la Mer Morte et indiquerait l’emplacement de trésors à Hébron et en d'autres lieux de Palestine.

 

A Hébron, la légende d’un trésor enfoui quelque part sous la vieille ville est encore vive de nos jours. On dit qu'un petit nombre de sages posséderait une carte indiquant l'emplacement de l'or. Voilà ce que m'en a dit le petit ange:  

 

« Un soir, il y a deux ou trois ans, je vis un homme danser dans un café comme un dément, comme un derviche entraîné par sa propre danse. Je l’avais déjà rencontré : c’était un pauvre de notre quartier, un fou. Il tournait comme une toupille.

 

- Qu’est-ce qui te rend si euphorique ?, lui demandai-je.

 

- Tu ne me croiras pas: je viens de découvrir une partie du trésor! Hier, un notable m’a confié une carte. Je me suis rendu au cimetière dans la nuit, et j’ai creusé trois tombes.

 

- Et qu’as-tu trouvé?

 

- Par Dieu, une fortune ! Trois jarres remplies d’or. Elles étaient soigneusement placées à côté de trois momies.

 

- Et qu’as-tu fait ensuite ?

 

- J'en ai parlé au notable. Pour me remercier, sais-tu ce qu’il a fait ? Il m’a offert cette paire de chaussures, tu vois ces belles chaussures que je porte ce soir ? Voilà pourquoi je suis euphorique: jamais on ne m'avait fait pareil cadeau!»


Et faisant virevolter ses chaussures sur le vieux carrelage de ce café d'Hébron, il dansa et conta jusqu’au bout de la nuit, faisant scintiller d'envie les yeux de ses compagnons de fortune.

Publié dans Moyen-Orient

Commenter cet article