Papillon de nuit

Publié le par battuta


Sorti sur le pont arrière, au petit matin, en me frottant les yeux entre deux averses.

Un vent d’aube océane découpait le ciel en plusieurs séquences. Des bancs épars de nuages essuyaient le fond de la nuit, paupières passant sur l’ardoise du firmament.

A la faveur d’une réelle éclaircie je reconnus Orion, grand papillon de nuit sur le point de se coucher à l’horizon.


Mais autour d’Orion je ne vis qu’une nuée désordonnée d’étoiles. Où étaient passées Sirius, Aldébaran, Procyon qui normalement volent dans le sillage d’Orion ?

C’est en plantant ma tête dans le sol et en tendant mes jambes vers le ciel, que je réalisai le subterfuge.

Dans le ciel austral, Orion se renverse symétriquement autour de sa ceinture de diamants. Bételgeuse et Rigel, qui brillent au bout de ses ailes, s'échangent les rôles.

Ce battement d'ailes du papillon de nuit révolutionne l'univers entier. Tout le ciel pivote autour de son abdomen. Les étoiles se rassemblent en de nouvelles écailles sur ses ailes. L'aile d'hiver, qui chez nous commence à pointre à l'horizon, ici rase le sol. L'aile d'été, qui ici bat au zénith, chez nous reste enfouie derrière les montagnes.

Heureux de ma découverte je me recouchai en pensant que s'il avait vécu en Australie, c’eût été en imitant le pommier, et non en recevant la pomme, que le regretté Newton eût poussé son « Oh my God»!

Publié dans Australie

Commenter cet article

christiane 11/10/2008 10:57

C'est Giono qui me l'a fait découvrir, un jour , à Manosque. Il l'appelait : fleur de carotte ! J'aime à le savoir au pays des étoiles filantes, enchanté par la course échevelée des comètes.
J'aime que ma faim d'encre soit venue de cette rencontre inoubliable. J'aime beaucoup les mots de votre jardin. J'ai trouvé votre lien sur le blog de Jalel. Amitiés

christiane 10/10/2008 11:00

ô, vous aimez Orion, quelle chance !

battuta 11/10/2008 09:19


je l'aime oui, dans tous les sens! Au plaisir chère Christiane.
B


LeuP 20/09/2008 21:48

Commentaire urgent du physicien deP,

Ce n'est malheureusement pas Newton qui s'est exclamé de ce trop célèbre "EUREKA", mais le valeureux Archimède en découvrant sa fameuse loi:"tout corps plongé dans un liquide reçoit de la part de celui-ci une poussée verticale, de bas en haut, égale au volume de liquide déplacé", fameuse loi connue du dernier des aborigènes comme "Poussée d'Archimède".

Le bienheureux Newton quant à lui découvrait la non moins fameuse loi de la gravité F=m.g en se prenant une Golden sur le coin de la figure tout en s'exclamant: "Oh! My God !"

LeuP

battuta 20/09/2008 22:09


Cher LeuP,
Je n'ai jamais été bon en physique tu le sais... mais je te remercie pour ton commentaire qui me permet de finir le texte de manière plus satisfaisante. Avec toutes mes excuses à la communauté des
physiciens, all due respect!


Arbi 20/09/2008 17:37

Il y a dans le monde comme un miroir invisible.
Nous cheminons pour l'atteindre.
Bonne route