Hub

Publié le par Hajj


Un boeing s'encastre dans un terminal comme un caddie dans un autre caddie.


Ce pourrait être n’importe où sur la Terre.

 

Ce qui change, ce sont les yeux bridés, et encore…

 

Dans la boutique Bulgari, j’entends dire :

 

- Mah si, dai, questa qua me la compro, costa meno di quanto costi a Milano.

 

Dans la boutique Givenchy, une question :

 

- C’est vrai, tu trouves que j’ai encore plus de rides qu’avant ?


Devant la mercedes lustrée brillant de mille étincelles, une remarque :

 

- Tja, fahren doch schneller mit dem Flugzeug zurück nach Frankfurt!

 

Et dans le magasin de sport Umbro, un regret :

 

- Wish the team will do better now with Fabio Cappello.

 

Cet univers de Babel, c’est le Hub de Singapour, sorte de caravansérail ultramondialisé des temps modernes. L’illusion que les gens du monde entier puissent être rassemblés par le voyage à bas prix et les achats duty free.

 

Trois heures plus tard, l’avion parti du Hub survole le Myanmar, qui vient d'être dévasté par un cyclone meurtrier.

 

Deux heures plus tard, Calcutta.

 

Dans l'avion, everybody sleeps, tutti dormono, tout le monde dort, alles schläft.

Commenter cet article